L'oxyurose est une parasitose due à un ver, l'Enterobius vermicularis, communément nommé « oxyure ». Il s'agit d'une parasitose digestive bégnine et très fréquente, notamment chez l'enfant. Il s'agit de la parasitose la plus répandue en France.

Clinique

Parasitose, habituellement bénigne, l'oxyurose atteint plus particulièrement les enfants, .

Le signe clinique majeur est le prurit anal : vespéral ( la nuit), intense, obligeant au grattage, il sévit par crises de 2 à 4 jours. Les lésions de grattage aboutissent à l'eczématisation de la région.

Chez la fillette, il s'étend à la région vulvaire et s'accompagne souvent de vulvite oedémateuse et purulente.

IMAGE D'OXYURES DANS LE COECUM ( DR HOREAU)



oxyures.jpg


Diagnostic

Le diagnostic est fait par identification des œufs dans les selles, ou plus rarement lors de l'émission de vers adultes, constatée par l'entourage (petits vers blancs). Cliniquement, le prurit anal doit faire penser à l'oxyurose dont le diagnostic de certitude sera obtenu par le test de Graham, plus simplement qualifié de scotch test, qui consiste à rechercher des œufs sur la marge anale en collant un morceau de ruban adhésif aux abords de l'anus. On peut ensuite constater la présence d'oeufs sur le ruban adhésif par examen microscopique.

Traitement

La molécule utilisée classiquement est le Mébendazole (une fois 100 mg en une prise chez l'adulte et l'enfant de plus de 2 ans). Aucun médicament ne détruira les oeufs qui sont localisés en dehors du corps, p. ex. sous les ongles ; il convient dès lors d'administrer encore 100 mg après deux semaines.

On n'omettra ni de soigner simultanément tous les contacts, ni les prescriptions prophylactiques : hygiène des mains, toilettes périnéales régulières, nettoyage attentif des vêtements de nuit, de la literie et des locaux


Pour en savoir plus

http://fr.wikipedia.org/wiki/Oxyurose

autres parasitoses lambliase, taeniasis, ascaridiose, oxyurose, amibiase, hydatidose

http://www-sante.ujf-grenoble.fr/sante/corpus/disciplines/parasitomyco/parasito/100/leconimprim.pdf